Les actualités de Direct RP

La barrière de la langue : un frein pour 7 millions de français qui souhaitent voyager

07/06/2017
La barrière de la langue : un frein pour 7 millions de français qui souhaitent voyager

La barrière de la langue : un frein pour 7 millions de français qui souhaitent voyager



 

EMBARGOED UNTIL 00:01 FRIDAY 26 MAY 2017

 

LA BARRIÈRE DE LA LANGUE :
UN FREIN POUR 7 MILLION
S DE FRANÇAIS QUI SOUHAITENT VOYAGER

Le nouveau traducteur en ligne « Speak the World » :
un « sésame » pour découvrir le monde.

 

   
  • La barrière de la langue empêche un Français sur 10 (11%) de voyager
  • La moitié des Français  adultes  (51%) souhaitent pouvoir être meilleurs en langues principalement pour s’immerger dans de nouvelles cultures (30%), pour visiter un pays en particulier (23%) ou afin de rencontrer de nouvelles personnes (20%)
  • Le Japon serait en tête des pays que les Français souhaiteraient visiter s’il n’y avait pas le problème de la langue

 
 

Ne pas être capable de parler une langue étrangère s’avère être un véritable frein pour près de 7 millions de citoyens français qui souhaitent voyager dans le monde entier.[i]

Ce chiffre est le résultat d’une enquête internationale menée par le site de réservation d’auberges de jeunesse Hostelworld.  Cette étude, produite grâce à Google Survey, a été menée sur plus de 8 000 personnes provenant de six pays différents[ii] pour mesurer l’impact de leurs compétences en langues sur le choix de leurs destinations de voyage. Il a été révélé que 11% des Français, soit 6.9 millions de personnes, préfèrent renoncer à voyager à cause de la barrière de la langue.

Afin d’aider les voyageurs à franchir cet obstacle, Hostelworld a développé un nouveau widget, « Speak the World », sur son application qui permet de traduire instantanément 43 langues[iii], grâce à la technologie de Google Cloud Translate. Ainsi, l’appli vous traduit ce que dit l’interlocuteur puis retraduit votre réponse de façon instantanée. Cette extension de l’application, entièrement gratuite, vous aidera à voyager sans avoir à parler la langue du pays de votre destination. L’occasion parfaite pour sortir des sentiers battus.

Le Japon et les États-Unis sont les deux pays que les Français souhaiteraient visiter en priorité si la langue n’était pas un problème (9%), suivis par la Chine (7%) et l’Espagne (5%). Le Japon est aussi la première destination pour les Britanniques, les Italiens et les Espagnols. Les Américains préfèreraient aller en Italie tandis que les Brésiliens pencheraient plus pour les États-Unis.

 

Otto Rosenberger, CMO à Hostelworld : “La capacité de parler une autre langue n’est absolument pas nécessaire lorsque l’on voyage et personne ne devrait se sentir freiné à cause de ça. Néanmoins, il est vrai que parler la langue du pays que l’on visite peut faire une grande différence : cela permet de s’immerger complètement dans la culture du pays et, également, de rencontrer plus facilement des gens formidables lors d’un voyage. »

Alors que 59% des Français sont capables de parler une deuxième langue, la moitié de la population (51%) souhaiterait être meilleure en langue, principalement pour s’immerger dans de nouvelles cultures (30%), pour visiter un pays en particulier (23%) ou afin de rencontrer de nouvelles personnes (20%)

 Les personnes interrogées ont exprimé vouloir éviter de se perdre à cause de problèmes dus à une mauvaise ou non-compréhension. Un cinquième de ces personnes ont avoué s’être perdues au cours de voyages précédents parce qu’elles n’étaient pas capables de parler la langue (19 %), d’autres ne pas avoir été capables de commander le plat qu’elles souhaitaient (16%) et une personne sur dix avoue être montée dans le mauvais train / avion / autre transport à cause de cela (10%).

D’autres mésaventures nous ont été listées, comme acheter quelque chose que l’on ne voulait pas (7%), ne pas être dans la mesure de trouver des toilettes (5%), ou se retrouver dans une dispute ou insulter quelqu’un par accident (4 %) ou encore flirter avec quelqu’un sans le vouloir (3%). Tout cela signifie qu’un nombre important de voyageurs français (12%) se retrouvent dans des situations embarrassantes alors qu’ils essaient de parler une autre langue que la leur.

 

Otto Rosenberger ajoute: “Voyager à travers le monde entier est l’une des expériences les plus gratifiantes. Pourtant,  beaucoup de personnes s’inquiètent de leur capacité à communiquer dans une autre langue. C’est pour cela que nous avons ajouté à notre application un widget Google Cloud Translate : en plus d’avoir la possibilité de réserver un hébergement à un prix abordable grâce à un simple clic, nos utilisateurs ont désormais un outil leur permettant de discuter dans plus de 43 langues différentes, tout en s’amusant ! Cela les aidera à s’ouvrir au monde et à sortir des sentiers battus plus facilement. »

 

Pour utiliser l’extension ‘Speak the World’ de l’application Hostelworld, les utilisateurs doivent simplement choisir la langue voulue, parler dans le micro de leur téléphone ou tablette et la traduction se fera instantanément ! Et il y a encore mieux, l’appareil entendra la réponse de l’interlocuteur et la traduira automatiquement, permettant ainsi une vraie conversation. Les utilisateurs peuvent également choisir en fond d’écran une bouche de cartoon qui bougera en fonction des mots prononcés. (L’acteur Phil Wang s’est prêté au jeu en Indonésie, on peut le voir sur cette vidéo disponible ici).

L’application Hostelword et son extension ‘Speak the World’ sont disponibles pour iOS et Android sur l’Apple AppStore et Google Play.
 

- FIN -

 

 
 

A propos de l’étude

La recherche a été menée via Google Consumer Survey sur 8,481 adultes, répartis équitablement sur 6 pays : France, Royaume-Uni, Etats-Unis, Espagne, Italie et Brésil en avril 2017.
 

A propos d’Hostelworld

Hostelworld,  la plus grande plate-forme de réservation d'auberges de jeunesse en ligne, inspire les voyageurs passionnés à voir le monde, à faire de nouvelles rencontres et à revenir avec des histoires extraordinaires à raconter. Les clients d'Hostelworld ne sont pas des touristes ordinaires, ils ont soif d'expériences uniques et pour cela, Hostelworld veut leur faciliter la tâche en leur proposant les meilleures auberges de jeunesse du monde entier. C'est la nature sociable des auberges qui dynamise leurs aventures à travers le monde et les incite à partir à la rencontre du monde entier.

Hostelworld comptabilise plus de 9 millions d'avis portant sur 35 000 auberges de 180 pays différents, ce qui fait de notre enseigne la chef de file du voyage social. Le site internet et l'application mobile sont disponibles en 19 langues différentes.

 

Le groupe Hostelworld est entré sur le marché en novembre 2015, listé sur les marchés boursiers principaux de Londres et Dublin. Basé à Dublin, Hostelworld possède également des bureaux partout dans le monde comme à Londres, Shanghai, Sydney et Séoul et a été récemment reconnu comme Meilleur endroit où travailler de 2016 par the Great Place To Work Institute.


[1] Source : Google Consumer Survey sur 8,481 adultes, répartis équitablement sur 6 pays : France, Royaume Uni, Etats-Unis, Espagne, Italie et Brésil. 11% des Français déclarent que ne pas pouvoir parler une autre langue les empêche de voyager. La population française est composée de 62 814 233 personnes, 6.9 millions de Français ont renoncé à voyager à cause de la barrière de la langue.

[1] L’étude a été menée en France, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Espagne, en Italie et au Brésil

[1] La liste complète des 43 langues : afrikaans, allemand, anglais (États-Unis, Australie, Irlande, Afrique du Sud; Royaume-Uni),  arabe,  basque, catalan, chinois (Hong Kong, Mandarin, Taïwan), croate, danois, espagnol (Espagne, Mexique), flamand (Belgique,  Pays-Bas),  finnois, français (Canada, France), galicien, grec, hébreux, hindi, hongrois, islandais, indonésien, italien, japonais, coréen, lituanien, malais, norvégien, perse, polonais, filipino, portugais (Brésil, Portugal), roumain, russe, serbe, slovaque, slovène, suédois, tchèque, thaï, turc, ukrainien, vietnamien, zulu.

 


 

 

 

© 2016 Direct RP, Agence de diffusion de communiqués de presse

Réalisé par G²M Développement