Les actualités de Direct RP

Conseil de Paris : Motion de soutien au processus de Paix au Pays Basque

28/11/2017
Conseil de Paris : Motion de soutien au processus de Paix au Pays Basque

Conseil de Paris : Motion de soutien au processus de Paix au Pays Basque

CONFERENCE DE PRESSE CO-ORGANISEE AVEC LA LDH / MOBILISATION MASSIVE DU 9 DECEMBRE A PARIS

 

 

 

 

 

 

 

 



 

CONTEXTE

Pendant des décennies le Pays Basque a connu la violence, mais depuis 2011 et la conférence d'Aiete sous l'égide de Kofi Annan, une autre voie a été choisie : la construction un processus de paix juste et durable.

Étape décisive ouvrant une dynamique d'espoir, le désarmement final d'ETA le 8 avril 2017 à l'initiative de la société civile et des élu.e.s du Pays Basque permet d'aller plus loin: avancer sur la question des prsionnier.e.s en en finissant avec le régime d'exception qui leur est appliqué.

 

MERCREDI 22 NOVEMBRE

 

CONSEIL DE PARIS : MOTION DE SOUTIEN AU PROCESSUS DE PAIX AU PAYS BASQUE VOTEE A L'UNANIMITE

Vœu relatif au soutien du processus de paix au Pays Basque

Déposé par Nicolas Bonnet-Oulaldj, Raphaëlle Primet, les élu-es du groupe communiste-front gauche et Jérôme Gleizes

 

Considérant que pendant des décennies le Pays basque, en Espagne comme en France, a connu la violence ;

 

Considérant le processus de paix engagée à Saint-Sebastien, au Palais d’Aiete, sous l’égide de Koffi Annan, prix Nobel de la Paix ;

 

Considérant le désarmement effectif et final de l’ETA qui a eu lieu le 8 avril 2017, à l’initiative de la société civile et d’une grande partie des élu-es ;

Considérant que ce mouvement a recueilli le soutien des élus locaux de l’ensemble de l’arc républicain, que près de 20 000 personnes étaient venues saluer le geste des "artisans de la paix" ce 8 avril 2017 et que les personnalités de ce mouvement pacifistes, membres de la société civile, d’associations ou élu-es, avaient prévu "une Journée du désarmement" en présence de quelques figures éminentes, comme l’ancien président de la Ligue des Droits de l’Homme Michel Tubiana ou Harold Good, pasteur qui avait contribué au désarmement de l’Armée républicaine irlandaise (IRA) ;

Considérant que du 16 novembre au 9 décembre est organisée en France une grande marche qui se terminera à Paris par un rassemblement appelant au processus de paix au Pays Basque organisé par les artisans de la paix,

 

Considérant que la totalité des acteurs concernés sociaux et politiques engagés dans la résolution du conflit au Pays Basque ont affirmé leur volonté de poursuivre leur action ;

Considérant les nombreuses victimes, les familles et les proches endeuillés par ce conflit ;

 

Sur proposition de Nicolas Bonnet-Oulaldj, Raphaëlle Primet, les élu-es du groupe communiste-front gauche et Jérôme Gleizes, le Conseil de Paris émet le vœu que :

- Au moment où le processus de paix franchit d’importantes étapes, le Conseil de Paris apporte son soutien au processus de paix au pays Basque.

 

 

 

JEUDI 23 NOVEMBRE:

CONFERENCE DE PRESSE

 

PRESENTATION DU

GRAND RASSEMBLEMENT POUR LA PAIX AU PAYS BASQUE

LE 9 DECEMBRE A PARIS

Une mobilisation massive et déterminée pour le respect des droits des prisonniers basques

 

INVITATION - CONFÉRENCE DE PRESSE

Jeudi 23 novembre 2017, à 11h15

Au siège de la Ligue des droits de l’Homme (salle Alfred-Dreyfus)

138 rue Marcadet, 75018 Paris – M° Lamarck-Caulaincourt (12)

 

Interviendront :

 

Michel TUBIANA, président d’honneur de la LDH ;

Jean-René ETCHEGARAY, président de l’agglomération Pays basque, maire de Bayonne ;

Anaiz FUNOSAS, présidente de Bake Bidea (mouvement civil pour la paix) ;

Jean-Noël ETCHEVERRY « Txetx », artisan de la paix.

 

Après avoir permis le désarmement de l'organisation basque ETA le 8 avril dernier, les Artisans de la paix organisent, le samedi 9 décembre, un rassemblement massif et déterminé à Paris.

Son objectif est de poser la question des prisonniers basques, dont le sort reste à résoudre pour continuer à avancer dans la voie d'une paix globale et irréversible en Pays basque.

Au moins dix milles Basques monteront, ce jour-là, à Paris, pour défiler avec les Franciliens sous le mot d'ordre « Paix au Pays basque : maintenant les prisonniers ! ».Les jours avant, une marche reliera entre elles plusieurs prisons de la région parisienne.

La communauté d'agglomération du Pays basque appelle à cette mobilisation, toutes sensibilités confondues (droite, centre, gauche, écologistes, autonomistes), et de nombreux parlementaires et maires du Pays basque seront à Paris, le 9 décembre.

Plus d'une quarantaine d'organisations, syndicats et partis et cent personnalités (dont Clémentine Autain, Etienne Balibar, Julien Bayou, Guy Bedos, José Bové, Robin Campillo, Emmanuelle Cosse, Marie Darrieussecq, Susan George, Jean-Christophe Lagarde, Noël Mamère, Jean-Luc Mélenchon, Paul Molac, Bruno Solo, etc. ) appellent également à cette manifestation du 9 décembre.

Les intervenants présenteront en détail cette mobilisation peu ordinaire, ses objectifs et la liste exhaustive de ses soutiens, et expliqueront les revendications précises adressées au gouvernement français.

 

 
Si vous ne souhaitez plus recevoir d'autres courriels de notre part, cliquez ici pour vous désabonner

© 2016 Direct RP, Agence de diffusion de communiqués de presse

Réalisé par G²M Développement